« Freelance » est un jeu de figurines historiques incorporant des éléments de jeu de rôle. Les joueurs prennent la tête d’une « lance », terme employé vers la fin du Moyen Âge pour désigner un chevalier et sa suite personnelle.
Certaines de ses « lances » n’étant plus utiles à la défense des terres natales, les membres qui la composaient choisirent de mettre leur arme au service de celui qui paierait le plus. Ces formations devinrent alors des « free-lances », ou en d’autres mots, des mercenaires.

La création de la bande (généralement de 4 à 6 personnes) fait bien sûr partie intégrante de l’aventure, bien qu’on puisse recourir à une génération aléatoire ou à des archétypes.

Pour les joueurs réguliers, un système de campagne est proposé qui permettra de lier les parties entre elles et d’observer la progression des personnages.

Le système de jeu essaye de donner l’impression de simultanéité de l’action qui abolit les structures classiques connues de mouvement/tir/combat comme on peut les observer dans de nombreux jeux. Cette tentative d’introduction d’un peu plus de réalisme sur la table ne doit cependant pas nuire à l’aspect tactique du jeu qui reste intéressant grâce à une mécanique de gestion d’action et de fatigue.

RPGers_2015 - Photographie : Élise LEMAI