Une murder party est une forme de jeu de rôle grandeur nature. D’autres termes peuvent également être utilisés pour désigner ce type de jeu : soirée enquête (notamment en référence aux murder parties commercialisées par Asmodee Éditions), huis clos mystère, soirée meurtre et mystère.

Une murder party est un jeu consistant à résoudre une énigme policière, en incarnant les protagonistes de l’histoire. Il s’agit d’une forme de jeu de rôle, en grandeur nature, un croisement entre théâtre d’improvisation, jeu d’enquête et aventure policière. L’un des intérêts principaux du jeu est de jouer les rôles des personnages d’une histoire criminelle.

 

Plus d’informations sur Wikipédia

Histoire :

Au début des années 1930, certains hôtels luxueux d’Angleterre organisèrent les premières murder parties. S’inspirant probablement des romans d’Arthur Conan Doyle et dans une atmosphère très british, ils proposaient des week-ends policiers au cours desquels leurs clients fortunés jouaient au détective amateur sans toutefois vraiment s’impliquer dans un rôle. Des comédiens dissimulés parmi la population de l’hôtel (personnel et clients) déroulaient la trame d’une intrigue policière devant les yeux ébahis des participants, qui assistaient plus à une espèce de film qu’ils ne prenaient vraiment part à l’enquête.

Plusieurs écrits popularisèrent particulièrement ce genre d’activité ludique auprès d’un large public et contribuèrent à sa diffusion et son développement : « Murder party ou celle qui n’était pas invitée » d’Henry Bordeaux, de l’Académie Française, en 1931, puis « Un meurtre sera commis le… » d’Agatha Christie, en 1950.

Chaque joueur ne connaît au départ que ce que son personnage sait de l’histoire : qui il est, pourquoi il est là, s’il est l’assassin. Seul l’organisateur connait les objectifs et détails de l’histoire. L’assassin cherchera à ne pas se faire démasquer, les enquêteurs tenteront de le trouver, tout en respectant les motivations de leur rôle comme s’ils étaient vraiment le personnage qu’ils vont incarner.

Il s’agit d’ailleurs ici du principe général de tout jeu de rôle : chaque joueur doit incarner et jouer son personnage du mieux possible, en respectant en priorité absolue les enjeux, le caractère, le contexte du personnage. Le joueur doit disparaître derrière le personnage.

3 Murder parties durant RPGers

Deux associations partenaires, « Grabuge » et « Les Ailes de Némésis », organiseront votre loisir lors de 3 enquêtes originales !

RPGers - Murder Party